image pacte

Le spécialiste sur le pacte d'associés

Je m'informe
Je télécharge un modèle
Je consulte un avocat

Se dire les choses qui dérangent entre associés

Mis à jour le 22 Novembre 2013
u start me

Comment gérer la relation entre.. 7 associés ? C'est la problématique qu'y s'est posée chez U'Start'me. Trouver des compétences, trouver des investisseurs… L’entrepreneuriat nécessite de développer son réseau de contacts et de rencontrer les bonnes personnes au bon moment. U’Start’Me est un nouveau service de Crowdfunding se présentant comme un réseau social permettant de mettre en relation les entrepreneurs, les investisseurs ainsi que les travailleurs indépendants pouvant proposer leurs compétences. L’objectif étant d’aider les startups à se développer. Sebastien Paillet, son co fondateur nous explique comment ils ont géré leurs relations entre associés

La création d'une équipe de.. 7 associés !

A) Prendre le temps de créer une équipe

La société fut créée en Septembre 2013 avec 7 associés. Pour constituer l’équipe, nous avons mis du temps car il nous fallait des associés de confiance pour que l’on puisse faire aboutir ce projet mais également compétents.

Nous avons donc deux personnes qui s’occupent de l’opérationnel et de la stratégie, une personne chargée du développement web et en plus 3 consultants ayant tous des spécifiés complémentaires (un ingénieur, un professeur d’université en finance et un professionnel de la communication).

B) Comment se sont passées les rencontres :

Damien Duquesne avec qui je dirige U’Start’Me était un ancien camarade à la fac. Je le connaissais et je savais qu’il était sérieux et au-delà de ça, il m’inspirait beaucoup de confiance.

Olivier Martin, le développeur en chef, je l’ai rencontré par l’intermédiaire d’amis proches qui me l’ont fortement recommandé. J’ai pu ensuite naviguer sur ses différentes réalisations et le rencontrer pour lui présenter le projet.

Ensuite, une fois que l’on avait un projet présentable, nous avons trouvé nos fameux consultants qui étaient intéressés par le projet et par l’équipe. Aujourd’hui, ils nous donnent régulièrement de très bons conseils et nous donnent une forte crédibilité lorsque l’on travaille avec des investisseurs.
 

Pas de pacte d'associés mais des clauses spécifiques dans les statuts

Nous avons intégré dans nos statuts plusieurs clauses afin de protéger principalement les fondateurs pour éviter de perdre le contrôle de la société. On voulait bien se protéger pour éviter de perdre le pouvoir et surtout maîtriser les personnes que l’on souhaitait faire entrer dans la société notamment en cas de cession de parts.

Quand rédiger son pacte et par qui ? 

Je pense qu’il est nécessaire de poser les bases dès le début pour bien se protéger. Dans notre cas de start’up, nous savons tous que si ça se développe, nous allons devoir faire évoluer le pacte notamment en cas d’entrée d’investisseurs. (pour en savoir plus sur la clause d'agrément, c'est ici).
Donc ma réponse est plutôt avant la création ou pendant la création dans la rédaction des startuts

Nous avons fait appel à une avocate car nous voulions faire les choses correctement et éviter de passer à côté de certaines choses.
 

Débattre autour des clauses est nécessaires

Nous avons décidé de faire entrer un associé ayant un profil ingénieur informatique pour les développements du web. Ultra compétent dans son domaine, par contre il n’avait pas eu affaire à des montages compliqués auparavant et nous avons dû faire beaucoup de pédagogie pour expliquer chacune des clauses et le rassurer dans la signature. Ca a entrainé plusieurs débats chez l’avocat… mais au final on a tous signés.
 

Le pacte d'associés est-il indispensable ? 

Selon moi; tout dépend du type d’entreprise que l’on souhaite réaliser :

  • Entreprise familiale sous forme de SARL, il y a très peu de risque du coup je pense qu’il n’est pas nécessaire de perdre du temps sur un pacte d’actionnaire. 
  • Entreprise de développement qui a besoin d’investisseurs privés : je pense qu’il vaut mieux se protéger et les investisseurs vont également demander à se protéger
  • Après il faut faire du cas par cas en fonction des personnes que l’on intègre…

Commentaire Legal'Easy: Selon nous, un pacte d'associés est encore plus nécessaire pour une SARL dans la mesure où la rédaction des clauses est moins flexible. Les cas de conflit entre associés ayant signé à 50/50 dans une SARL sont nombreux. Cf cet article.
 

Entre associés, il faut dire les choses qui dérangent

Voici quelques conseils issus de l'expérience de notre association :

  • Il est important de savoir ce que l’on veut en terme financier et répartition de pouvoir.
  • Il vaut mieux anticiper que de subir.
  • Ne pas hésiter à dire lorsque quelque chose dérange car une fois que c’est fait, il est difficile de revenir en arrière.
  • Eviter d’intégrer trop de monde car c’est difficile à gérer après et il faut subir les caprices de chacun.
  • Savoir avancer vite tout en prenant son temps. Personnellement j’aime bien faire une première version très rapidement, ensuite laisser reposer pendant que les autres analysent et une fois que j’ai tous les retours je me remets dessus en faisant les corrections nécessaires.

Je souhaite un bon courage à tous les entrepreneurs car c’est une étape très importante et souvent très difficile car

  • Il faut se mettre d’accord avec tout le monde ce qui entraine souvent des concessions
  • Ce sont des documents très techniques qui demandent beaucoup de concentrations et de travail
  • Les délais sont souvent très longs et les procédures assez compliquées

    Vous avez trouvé cette interview utile ? Partagez la !

     
Catégorie: 

Commentaires

2
Par Paillet le

Merci beaucoup pour cette interview, j'espère que cela sera utile pour de futurs créateurs d'entreprises.

 

Par Céline - COESIA le

Merci car c'est un beau témoignage et qui plus est, très utile pour faire réfléchir associés et futurs associés!

Ajouter un commentaire